Agoraphobie Psychologie Voyage

BILAN DE MON AUTO-ANALYSE : JE SUIS UNE MÈRE PARFAITE, AVENTURIÈRE ET AGORAPHOBE

Par le 2 août 2020

Il claque mon titre, hein? Comment ça, il ne fait pas vendre… Il est certes un peu alambiqué, autant que mon cerveau mais il est plutôt arrogant, dérangeant, emblématique. Certes, on sent un peu d’auto-dérision, mais il en faut pour vivre avec moi-même.
Ceci dit, je l’assume.

Parc’que figurez-vous que je viens de réaliser que j’avais 40 ans! Eh eh, oui, ça peut paraître bizarre, car je les ai fêtés en Mars, mais ça y est, quand on me demande mon âge (qui fait ça encore aujourd’hui, hein, qui? C’est la plus odieuse des questions qu’on peut poser à une vieille, heuuu, à une femme!) j’arrive tout de suite à voir le 40 s’afficher en alerte rouge clignotant sous un bruit assourdissant genre ‘“Attention, attention, autres pensées, écartez-vous, faîtes de la place, y’a un truc énorme, là! La vieille, elle a 40 alors qu’elle se voit encore à 34!”

Un peu ce genre d’inconscient là, oui, c’est ça…Et du coup, ce matin, sous ma douche du camping, en attendant que l’eau revienne car parfois, toujours quand je me lave les cheveux d’ailleurs, il n’y a soudain plus de pression pendant quelques minutes, à ce moment tragique-là, voyez-vous, j’ai réuni les trois aspects qui font que je suis moi (j’ai enlevé la férue de rock has-been, la maniaque obsessionnelle, l’impatiente et l’étourdie car là, pour le coup ça vendait vraiment pas du rêve ^^) c’est-à-dire la mère (c’est un fait, ils sont bien sortis de mon vagin, personne ne pourra me contredire!) parfaite.


Mes enfants sont convaincus aussi de ma perfection. Ca se voit quand même!

C’est là que ça se corse un peu mais bon, même si l’apogée n’est pas atteinte, on fait tou(te)s ce qui nous semble le mieux pour nos enfants, non? Donc forcément que pour nous, nous sommes parfaits. Je jette volontiers les miettes de colère, de yeux froncés, de fuite en avant en bouchant mes oreilles, de mots partis trop vite et regrettés à la seconde, à ceux qui s’offusqueront de ce mot prétentieux. J’assume les bribes de moins bien qui me rendent encore plus parfaite ^^ Car dans la perfection, il y a un cache comme dans un taille-crayon où on y met nos essais, nos ratés, nos too-much.

Donc mère parfaite, ouaissss, j’adore le concept, je validais donc.

En plus, l’eau est revenue à ce moment-là, c’était un signe!Passons à l’adjectif qualificatif “aventurière”, maintenant! A vos crayons, vous avez deux heures.

Ok, je n’ai franchi aucune montagne? Ok, 11 kms en course à pied, c’est mon max. D’accord, je n’ai jamais gagné aucune coupe ou ne serait-ce qu’un petit fagnon de ma vie. Certes, prendre le périph’ est déjà une épreuve. J’admets si vraiment vous me cherchez que je sursaute au moindre insecte devant moi ou pire sur moi, que je sue de toutes mes pores si je suspecte une fumée au loin, ou si j’entends des cris d’enfants qui ressemblent à un semblant de meurtre pas loin. C’est vrai, même un film d’horreur, je n’arrive toujours pas à le regarder, je me cache sous un coussin…
Ok ok, je ne suis pas militaire, voilà tout! Mais quand même, lisez un peu. (Ca c’était la thèse pour ceux qui ont besoin de chose fiable et structuré)

L’antithèse, maintenant!
Y’a un truc qui fait de moi une aventurière hors pair : je vis avec 3 enfants 24h/24 depuis 4 ans!
Allez, pour le fun, je prends grand max 1h pour moi tous les 3 jours. Mais sinon, qui à part quelqu’un qui aime le danger et les défis vit non-stop avec ses enfants, hein, qui????

Moi, je fais les courses avec eux, si si! Ca c’est de l’épreuve!

Moi, je prépare à manger matin, midi, goûter et soir en évitant la fourchette ou le couteau (selon l’humeur) au vol de celui qui dira que ce n’est pas bon! Eh ouais, là y’a du niveau…

Je récupère des chaussettes sous les lits chaque jour, moi, Madame! Ca c’est pas grand monde qui pourrait le faire (sales, je précise!!!)
Moi je change de maison chaque mois et j’oublie aucun des trois enfants! Faîtes le calcul, une maison par mois pendant 4 ans, qui peut prétendre n’avoir oublié aucun des marmots avec ce nombre de déménagements? Statistiquement, quand même, faut être bon! Même pas une fois j’ai fauté! Si si, moi je vous le dis, je vis dangereusement, la barre est haute!

Puis enfin, je conduis une voiture qui à 200 000 bornes sans qu’on y mette huile ou eau ou n’importe quel liquide. Il pleut juste dessus. C’est pas de l’aventure, ça, les gars???

Ha ouais, ils sont tous à mes pieds, là…^^
Nan, relevez-vous, ça me gêne. Bon, je vois que j’ai convaincu sur le deuxième adjectif me caractérisant.

Là, à ce moment là, mes cheveux étaient propres, j’ai voulu sortir de la douche mais la porte s’est bloquée, et bêtement, j’ai paniqué. Rester coincée dans une douche, et mourir, à poil, dans la pièce à côté de ses enfants, sérieux, ça n’aurait pas été juste.

C’est là que je me suis souvenue que j’étais encore agoraphobe.

Si si, faut être ago pour que le coeur s’emballe dès qu’on se coince quelque part, même quelques secondes. Forcément, 5 secondes après, je parvenais à rouvrir la porte rebelle. Mais je m’étais souvenue qu’il y a quelques années, mon coeur s’embrouillait tout seul chaque jour pour des détails de privation de liberté. Du coup, ça me semblait un peu légitime d’admettre que oui, j’étais encore un peu agoraphobe, à mes heures perdues…

Certes j’avais la vie rêvée pour ne plus devoir y accorder suées et angoisses journalières, mais je savais que jamais je ne serai totalement libre. Malgré tous mes progrès, je devais l’admettre, l’agoraphobie me collerait encore un peu à la peau même à 40 piges.
Et ça, quand même, ça m’a donné envie de rire. Car à 20 ans, j’arrive à peu près à me souvenir que je ne comprenais rien à ma maladie, mais j’étais légitime. A 20 ans, on croit tout savoir mais on ne sait rien. Alors dans la psychologie de l’être humain, j’étais à 1000 lieues de capter quoi que ce soit.
A 40 ans, je suis censée être une femme, sûre d’elle, qui c’est c’que c’est qu’la vie, bor-biiiipppp- de -biiiiippppp-.

A 40 ans, on ne panique plus pour des bêtises comme ça, elle en a vu d’autres, la vieille. Elle l’a compris sa maladie, c’est bon, basta, rentre chez toi l’Ago, va voir les jeunes, moi j’ai donné. Même si ça m’écorche encore un peu d’avouer mes faiblesses, sur ce coup-là, bon, je relativise sur ma puissance de femme de 40’. Celle qu’on vous vend, plus belle qu’à 20 ans, avec le savoir, l’expérience. Moi je n’y vois que des rides en plus, c’est tout, rien n’a changé sinon ^^

Voilà. Synthèse maintenant.Je suis donc une maman de 3 enfants, qui se veut parfaite. Je réussis tout ce que je fais à la perfection bien sûr. Sauf parfois quand je sens que ça monte, je regarde Christophe et il prend le relais. #roleducouple
Pis je ne sais pas jouer aux jeux vidéos : je crie tout le temps. J’aime pas les jeux de guerre, j’ai l’impression que c’est en vrai, je flippe. Du coup, je suis pas bonne à ça non plus. Mais c’est tout. Le reste, c’est ok.

Je vis une grande aventure depuis 4 ans et j’ai donné plein de preuves à cela. Outre le fait de voyager, je gère la famille, la voiture, les maisons, comme un chef, et tout ça sans rechigner. Sauf quand je sens que ça monte mais comme dit plus haut, j’ai un homme dont je me sers aussi pour ça et c’est ok, il fait le taf (faut un peu râler parfois mais c’est le jeu, ça marche)

Malgré tout, je me disais qu’à 40 ans, je serai une femme totalement libre et épanouie car à 40 ans, on connaît la vie, on est un adulte sensé, sage et responsable et en fait, je me rends compte qu’on traîne nos boulets aux pieds quel que soit l’âge, même s’ils sont de moins en moins gros. J’arrive à courir maintenant 11kms, c’est dire qu’ils sont pas trop lourds. #exploitlavieilleCeci est une auto-analyse poussée, comme on peut les faire à 40 ans.
Voilà, ça y est, c’est fait, dans ma tête aussi, j’ai 40 ans.

A très vite.

ps: bien évidemment, cet article se veut complètement ironique et sous le signe de l’humour. Ceux qui me connaissent reconnaîtront mon ton sarcastique, mais j’avais envie d’écrire tant de belles choses sur moi, c’est une bonne thérapie que l’écriture, n’en déplaise à la réalité

TAGS
RELATED POSTS
AgoTrip
Au Portugal

Catégories